Professeurs Documentalistes

[Historique] Cris

Mise à jour : 5 juillet 2016

Un coup de coeur humaniste d’Aurélie Durand

Nord de la France, au fond d’une tranchée pendant la première guerre mondiale, les obus sifflent, la pluie s’immisce dans les vêtements et dans les âmes, la boue est partout. Et dans la nuit, les voix de plusieurs hommes se mêlent : l’homme qui se meurt oublié sur un champ de bataille, le permissionnaire qui a du mal à oublier les combats, le médecin qui doit reconstruire des chairs mutilées, le gradé qui emmène ses hommes au feu. Plusieurs voix, mais la même peur, la même souffrance, la même solitude.

L’avis d’Aurélie Durand, Collège Villard de Honnecourt à Fresnoy-le-Grand

Un récit écrit d’une manière originale et qui sert fort bien le sujet : la vie dans les tranchées et l’horreur des combats. Le récit polyphonique, à la première personne rend les témoignages émouvants. Ils remuent les tripes plus qu’un enième récit sur la vie pendant la première guerre mondiale. Les chapitres courts rendent la lecture rythmée, donnent un certain sentiment d’urgence
qui sert le propos. Un livre idéal pour la lecture suivie car il est court et accessible pour des 3ème. Il se prête bien à un travail sur la lecture orale et gageons qu’il plaira aux élèves, même ceux qui comme moi, ne sont pas fans des récits de guerre.

Gaudé, Laurent.Cris : Lgf, 2005.(Ldp Littérature). 9782253108603
Niveau : 3ème/lycée
Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services