Visuel du bouquet de services académiques

Professeurs Documentalistes

[Thriller] Chaque soir à 11 heures

Un coup de coeur amours intrigantes de Karine Combaud

Ne vous laissez pas tromper par la couverture : oui ce roman propose une histoire d’amour… mêlée d’intrigues à suspense ! Willa est une adolescente parisienne « normale et insignifiante » fréquentant un lycée huppé. Elle a pour meilleure amie Francesca une riche héritière, attirante et belle ; son frère Iago, le plus beau « mec du lycée », devient son petit ami. Mais lors d’une soirée anniversaire, Willa rencontre un mystérieux Edern, fils d’une grande famille lui aussi, habitant une vieille bâtisse au cœur de Montmartre appelée « Fausse-Malice », où la pendule s’arrête chaque soir à 11 heures ! Très vite Willa est « accueillie » dans cette nouvelle famille : point de départ de sa mise en danger !
Partagée entre les deux garçons, l’héroïne devra surmonter ses peurs pour comprendre le lien entre ces deux familles.

L’avis de Karine Combaud, Collège Gérard Philipe de Froissy

Couverture « rose bonbon » donc pour cette intrigue familiale mêlée d’amour mais qui surprend par l’ambiance énigmatique, ténébreuse, la tension nous met en haleine jusqu’à la fin ! Ambiance poussiéreuse et gothique garantie.
Bémol : le côté « richissime » des amis de Willa, quelques mésaventures « tirées par les cheveux » !!!

Ferdjourkh, Malika. Chaque soir à 11 heures : Flammarion, 2011. 401 p. (Emotions). 978-2-0812-4390-3
Mots clés : thriller, histoire familiale, amour, adolescence,
A partir de la 3e
Mise à jour : 11 novembre 2012