Professeurs Documentalistes

[Drame] Ma soeur vit sur la cheminée

Mise à jour : 28 janvier 2013

Un coup de coeur poignant D’Aurélie Durand.

Avant, Papa et Maman s’aimaient, mes sœurs jumelles étaient heureuses et moi, Jamie, j’avais une vraie famille.Depuis l’explosion, Maman est partie, Papa baisse les bras, Jasmine essaie de ne plus ressembler à Rose et moi, j’essaie de me souvenir d’elle mais ce que je préfère, c’est rêver que je suis Spiderman, jouer au foot, aller chez ma copine Sunya et traîner avec mon chat. Je sais qu’un jour on recommencera à être heureux.

La vie de la famille de James tourne autour de l’urne funéraire qui se trouve sur la cheminée. Elle contient les cendres de sa soeur Rose morte à 10 ans dans un attentat en plein coeur de Londres. Trop petit à l’époque des faits, cette soeur désincarnée n’est pour lui que la source des malheurs de sa famille : son père enfermé dans sa douleur qui ressasse ses souvenirs, se ferme à sa famille et taquine la bouteille pour anesthésier sa peine, sa mère qui les a abandonné pour un autre homme rencontré dans un groupe de soutien aux proches des victimes, et enfin Jasmine la jumelle de Rose essayant de vivre en oubliant que chaque fois que la regardent ses parents, ils voient sur ses traits sa soeur disparue.

James promène son regard enfantin sur ce petit monde éclaté et essaie de mener sa vie de jeune garçon : une entrée en CM2 dans une autre ville, les brimades à l’école, sa mère qui lui manque. Il rêve d’être superman. Heureusement il y a Suyna qui prétend comme lui être une super héroïne et qui souhaite être son amie. Mais James hésite car la petite fille est musulmane, comme ceux qui ont fait explosé sa soeur. Etre son amie ne serait-ce pas trahir Rose ? Comment son père réagirait-il s’il le savait, lui qui voue une haine féroce à tout ce qui ressemble de prêt ou de loin un musulman ?

L’avis d’Aurélie Durand, Collège Villard de Honnecourt de Fresnoy-le-Grand

Un beau roman que voilà. Le tableau de départ paraît sombre, glauque et pourtant le récit est très touchant. James a 10 ans aime Superman et son chat Roger. Il a des préoccupations de son âge même si sa famille est particulière. Il promène sur son entourage un regard un peu naïf qui rend le récit léger et jamais larmoyant... Ce qui ne m’a pas empêché de verser ma petite larme et de faire un gros calin à mon chat en pleine nuit. Beaucoup de sujets intéressants sont traités dans ce roman et toujours avec finesse.

Pitchett, Annabel. "Ma soeur vit sur la cheminée" : Pocket, 2012. 978-2266222389
Thème : Deuil, islamophobie, alcoolisme, relation familiale, terrorisme
Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services