Professeurs Documentalistes

[Drame] Nos étoiles contraires

Mise à jour : 22 mai 2013

Un coup de cœur bouleversant d’Aurélie Durand

Hazel a seize ans et vit son premier grand amour avec Augustus. Il est grand, beau et a la particularité d’aimer à la fois canarder des terroristes sur jeux vidéos et la poésie. Ils ont la même fantaisie, le même amour de la littérature, la même vision de la vie. Mais aussi la même maladie : le cancer. Ils se sont rencontrés dans un groupe de soutien où elle traînait son ennui et lui, aujourd’hui en rémission, accompagné un ami qui devait affronter une nouvelle épreuve : perdre l’usage de la vue. L’attirance est immédiate. Forcément l’amour prend un tout autre sens. Leurs jours sont comptés, mais pas leur envie de vivre.

L’avis d’Aurélie Durand, Collège Villard de Honnecourt de Fresnoy-le-Grand

Voilà le pitch un peu dur de ce beau roman. Difficile de faire rêver avec le cancer, même quand on y ajoute une histoire d’amour. Et pourtant cela fonctionne car c’est John Green.
De la subtilité, de l’intelligence, de la délicatesse font que les personnages sont vrais et attachants. On referme le livre avec le sourire malgré le manque de happy end, on va embrasser ses parents et son amoureux, puis on se dit qu’effectivement il faut profiter de la vie.

Green, John. "Nos étoiles contraires" : Nathan, 2013. ISBN : 9782092543030
Thème : maladie, amour
Niveau : A partir de la 4ème
Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services