Professeurs Documentalistes

Olympes de la Parole 2014 : Le collège des Bourgognes de Chantilly remporte le Premier prix d’excellence

Mise à jour : 20 juin 2014

Le sujet portait sur la place des femmes dans le sport. Cathy Patinet, Mathilde Marguerit, et Aurélie Saint Cyr, ont entrainé avec succès les élèves de la classe de 3ème 4 dans l’aventure du concours.

Un tel sujet ne pouvait laisser indifférentes Cathy Patinet, professeure d’EPS, Mathilde Marguerit, professeure d’histoire-géographie et Aurélie Saint Cyr, professeure de français. Les trois enseignantes, engagées de longue dans l’égalité entre les filles et les garçons, ont travaillé en étroite collaboration avec l’intervenant théâtre.

Pour la partie orale du concours, les collégiens et les collégiennes ont emmené le jury en 2214, dans un monde où le sport a été interdit à cause des violences qu’il générait.

Un groupe d’adolescents pénètre dans un musée des sports abandonné et trouve des objets inconnus. Ils découvrent le rugby, improvisent un match mixte où vainqueurs et vaincus se congratulent. Filles comme garçons s’essaient au patinage artistique et trouvent stupides les commentaires sexistes de Philippe Candéloro lors des JO de Sotchi. Autre sujet de surprise : la presse qui accorde si peu de place au sport féminin. La rencontre avec le fantôme d’Alice Milliat leur fait prendre conscience qu’il fut un temps où les femmes et les hommes n’avaient pas les mêmes droits.
Avant de quitter le musée, filles et garçons interprètent une danse collective, dont ils ont mis au point la chorégraphie.
Par leur pratique mixte de sports qualifiés de « masculins » ou de « féminins », les élèves sont parvenus à signifier aux spectateurs que l’égalité entre les femmes et les hommes est possible.

Cette très belle idée est le fruit d’un travail collectif engagé tôt dans l’année scolaire.

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services